Automobile

Comment assurer son véhicule après un accident ?

Vous avez eu un accident, et votre souci est de faire assurer votre véhicule. Rappelons que, assurer son véhicule c’est être indemnisé. A cet effet il est important de connaitre les mesures à prendre ou les processus à suivre afin d’être indemnisé à la hauteur des dommages. Après un accident comment assurer son véhicule ?

Les procédures à suivre après un accident ?

Après un accident, il est primordial que vous sachiez les procédures à suivre si vous souhaitez être indemnisé. La procédure à suivre est la suivante :

  • Le constat amiable

C’est la première procédure. Le constat amiable est un document juridique qui permet de mettre en exergue les circonstances de l’accident et d’établir les responsabilités et il est rempli que si les dégâts ne sont que matériels. Par contre s’il y a des blessés, il faut faire appel à la police ou à la gendarmerie pour le constat afin qu’il fasse un procès-verbal qui joue le même rôle que le constat amiable. Et surtout n’oubliez pas de prendre les photos de l’accident, des alentours mais surtout des plaques d’immatriculation.

  • La déclaration du sinistre

La déclaration du sinistre se fait en 5 jours et votre assurance prend soin de vous dès qu’elle rentre en possession de cette dernière. Par la suite, vous confirmerez la déclaration par courrier en joignant les documents nécessaires qui sont listés sur la notice de votre assurance

  • Le rapport d’expertise

Ici l’assurance envoie un expert pour obtenir plus d’information sur les causes de l’accident pour établir les responsabilités tout en évaluant les dommages matériels et corporels mais aussi le coût de réparations. Et entre 3 à 8 mois vous devez être indemnisé.

L’indemnisation comment ça se passe ?

Il existe deux types d’indemnisation :

  • L’indemnisation des dommages matériels

L’ampleur de l’indemnisation des dommages matériels est dépendante de la police d’assurance.

En effet, si le véhicule est réparable votre assureur prend en charge les frais de réparation, moins une éventuelle franchise. Mais, dans le cas le véhicule est irrécupérable ou les frais de réparation dépassent le coût d’achat de votre véhicule, l’assureur vous verse un montant vous permettant de prendre un véhicule d’occasion ou si vous avez opté pour un véhicule neuf dans votre contrat vous pouvez bénéficier d’une somme vous permettant d’en prendre. Mais l’épave de votre véhicule devient propriété de votre assureur

  • L’indemnisation des dommages corporels

Il existe deux cas de victimes : les non-conducteurs et le conducteur. Les non-conducteurs sont indemnisés par l’assureur dès qu’il est informé du sinistre et dès que l’état de ces derniers est consolidé, l’assureur à trois mois pour faire une proposition d’indemnisation et 45 jours pour le versement si les victimes sont en accord. En ce qui concerne le conducteur il est indemnisé s’il n’est pas à l’origine de l’accident.